COP24 : Manifeste de la FAPE - Te Ora Naho

December 10, 2018

Manifeste téléchargeable ici

 

Les associations fédérées des archipels de Polynésie française 

Pour la protection de l'environnement

 

MANIFESTE POUR LE CLIMAT
CONTRIBUTION AUX DEBATS DE LA COP 24

 

Nos îles du Pacifique sont déjà touchées par les dérèglements climatiques.

  • Phénomènes météos dévastateurs chaque année plus puissants : inondations et sécheresses, brutales et récurrentes, montées du niveau de l’océan par des houles cycloniques énormes ;

  • Destruction des récifs coralliens : indispensables à l’absorption d’une partie du CO2, aussi directement touchés par le réchauffement et l’acidification de l’océan. Les écosystèmes associés et de nombreuses espèces disparaissent déjà dont celles nourricières des océaniens ;

  • Montée du niveau des océans : mettant directement en péril la survie des peuples autochtones vivant dans les îles basses.

Conscients que les causes et les enjeux sont planétaires,


Conscients que les solutions passent par des engagements mobilisant tous les Etats,


Nous, associations fédérées, en solidarité avec toute la Communauté Insulaire du Pacifique,


Exhortons les gouvernements et chefs des Etats réunis à Katowice en Pologne à ne pas quitter les débats sanss’entendre et s’engager à poursuivre et faire aboutir les mesures concrètes programmées depuis les Accords de Paris.


Sollicitons les autorités de notre propre Pays afin que ses politiques publiques contribuent ou facilitent toute solution contribuant à limiter la crise climatique, sauver nos ressources nourricières et nos oasis touristiques, grâce à :

  • un changement de nos modes de production et de consommation ;

  • une rapide transition agro-écologique, sur la base prônée par l’Initiative « 4 pour 1000 » ;

  • des programmes effectifs en énergies renouvelables et modes de transport durables ;

  • un plan de conversion vers l’éco-construction et l’habitat écologique…

Incitons nos concitoyens à raisonner de manière écologique et à « assainir » nos comportements individuels.

 

Acceptons de nous engager à agir et à soutenir toute autorité réalisatrice d’une nouvelle société plus
respectueuse de la planète et de la vie de tous ses êtres qui en font l’harmonie.

 

Ce n'est pas un voeu, c'est une injonction ! L'alerte lancée dernièrement par les scientifiques est terrifiante. Il nous reste 12 ans pour éviter une situation ingérable qui aura des conséquences incalculables aux plans sociaux et économiques !

 

 

MAURUURU

 

 

La FAPE et toutes ses associations membres : A PARURU IA TEVAITOA, ARSH EIAO, ASSOCIATION DE DEFENSE DU FENUA AIHERE, BIO FETIA (SPG), MANU ITI FA’AORA, FATU FENUA NO MAKATEA, FASTE, GEMM POLYNESIE, GREEN POLYNESIAN, HEITARATARA, HETU O TE TAI, HOTUAREA NUI, IA VAI MA NOA BORA BORA, MANU, NANA SAC PLASTIQUE-TIAI FENUA, PAE PAE NO TE ORA, PARURU IA HAOROAGAI, PEW POLYNESIE, RAHUI NUI NO TUHAA PAE, RAUMATARIKI, RICHESSES DU FENUA-TAHITI HERITAGE, RIMA ' URA, TAMARII POINTE DES PECHEURS, TARAVAO NUI MA, TE ATAKUA O ATITOKE, TE FETIA O TE MAU MATO, TE MANA O TE MOANA, TE ORA HAU, TE RAU ATI ATI E TAU A HITI NOA TU, TE TAUREA NO ANANAHI, TETAREFA, TIAI MOANA -Sea Shepherd Tahiti, TUIHANA, VAI ARA O TEAHUPOO, VAITITARAVA NO TIPAERUI.

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

3e appel à projet DIREN

August 29, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives