L’équipe « Aire Marine Educative » en mission aux Tuamotu

April 4, 2018

Du lundi 26 au jeudi 29 mars, l’école de Raroia a reçu la visite de plusieurs acteurs de la mise en œuvre des aires marines éducatives du fenua.

 La DGEE (Direction Générale de l’Enseignement et de l’Education) ainsi que l’AFB (Agence Française pour la Biodiversité) se sont déplacés à Raroia pour se rendre compte de l’état d’avancée du dossier de candidature de l’école au label AME. Roland et Pascale ont pu échanger sur les attentes des élèves par rapport à l’utilisation des AME comme outil pédagogique mais également sur leur perception du concept. « Grâce à cette mission les enfants sont enthousiastes aux côtés de leurs enseignants pour obtenir le label AME en juin 2018» souligne Roland Sanquer, chargé de mission Education à l’Environnement et au Développement Durable à la DGEE.

Le bureau d’étude Créocéan, en charge des diagnostics écologiques de chaque AME a, quant à lui, présenté des méthodes scientifiques de comptage des espèces du lagon aux élèves. Ces diagnostics ou états écologiques permettront de connaître les espèces présentes dans l’aire, leurs habitats et leur vulnérabilité face aux activités humaines et aux aléas naturels. Leur réalisation a été permise grâce au financement de l’Union Européenne dans le cadre du programme BEST 2.0.
Les élèves ont également pu se mettre à l’eau pour constater l’état de leur zone et apprendre de manière plus concrète le mode de fonctionnement de leur lagon. Au travers de divers ateliers, les 25 élèves de l’école de Raroia se sont glissés dans la peau des biologistes marins en mettant en application les règles de comptage apprises la veille.

 

L’association Te mana o te moana a encadré divers jeux éducatifs sur les thèmes des tortues marines, des mammifères marins et des récifs coralliens en général. Les élèves étaient très réactifs aux questions montrant aussi l’ampleur de leurs connaissances naturalistes.

La Fédération des Associations de Protection de l’Environnement (FAPE) était en charge de la coordination du voyage et de la gestion du budget de la mission. Laëtitia Bisarah, chargée de mission AME à la FAPE précise que « l’organisation de ce déplacement a été grandement facilitée par l’implication du directeur de l’école de Raroia et celle de la commune ».

En 4 jours, l’équipe AME a donc pu rencontrer élèves, enseignants mais aussi parents d’élèves et représentants communaux de Raroia pour les accompagner dans la création de leur future AME, ainsi que le déploiement d’activités pédagogiques de gestion.

 

 

 

Retour en images:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

3e appel à projet DIREN

August 29, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents