Pointe TATAA, site légendaire sacré

January 12, 2017

 

Beaucoup d'associations culturelles et écologiques s'inquiètent du permis de construire déposé récemment par le groupe Beachcomber SA, actuel propriétaire de la pointe TATAA, pour y édifier de nouvelles constructions hôtelières. Elles demandent au gouvernement le classement de ce site culturel pour le préserver de toute construction et y envisager un aménagement adapté à l'esprit des lieux.

 

Habitant de l’île de Tahiti,
lorsque ton temps sur terre sera écoulé,

la légende ancestrale dit que ton esprit (« varua ») restera trois jours dans son corps.

Puis, il le quittera pour un périple rituel…

 

Ce voyage l’amènera au Nord Ouest de l’île

A la pointe Tataa

Là , il plongera dans un bain d’eau fraîche pour se «ressourcer », dans l’une des trois sources: Punaau dite aussi "Vaiaitu", "Vairaì" ou "Vaituparere"

 

 Puis ,il rejoindra la colline pour se poser sur l’une des deux pierres:

"Ofai Ora" qui le ramènera à la vie

 ou "Ofai Pohe" qui lui fera poursuivre son voyage vers Moorea puis vers Raiatea.

 

L'esprit (varua) s'envolera alors de la pointe Tataa (qui signifie promontoire de l'envol) et glissera sur la lumière dorée des rayons du soleil couchant vers le mont Rotui de Moorea. Le claquement sec de la vague saluera son passage au dessus de la petite passe de Veo lorsqu'il quittera la pointe.

 

 

Du mont Rotui, il s’envolera jusqu’au mont Temehani à Raiatea.

 

A l’embranchement de deux sentiers sur le mont Temehani, le gardien « Tuteahoroa » lui indiquera quel chemin prendre.

L’un mènera au « Rohutu noanoa »  (paradis parfumé) , l’autre au « Po » (nuit noire) …

 

Sources:

Service de la culture de Polynésie française

Association Rohutu noanoa

Teuira Henry (Tahiti aux temps anciens)

Te Arapo (Parau tumu no Tafai)

Bengt Danielsson (Tahiti Circle island tour)

 

Cette croyance des temps anciens qui désigne, au nord-ouest des îles en général, un lieu sacré d'envol des esprits après la mort ("te vahi rereraa varua"), est commune à toutes les îles du triangle polynésien.

 

La Nouvelle Zélande a sa pointe sacrée "Te rerenga wairua" à Cape "Reinga" au Nord de l'île du Nord.

Chaque île de Hawaii a la sienne dont la pointe "Kaena" à Oahu situé dans le parc naturel de "Kaena State park".

Alors verra t on celle de Tahiti, la pointe Tataa, réduite à quelques mètres carrés et coincée entre deux buildings d'hôtel ?

A l'heure où la promotion touristique de notre destination fait référence au "mana" polynésien, ne serait il pas temps de développer davantage de sites naturels et culturels pour le bénéfice de la population et des touristes?

 

Une construction, ça peut se déplacer, un site sacré (en l'occurrence cette pointe orientée au Nord Ouest de Tahiti) ne peut pas être transféré ailleurs...

 

Il est encore temps de se mobiliser pour préserver Tataa:

en signant la pétition en ligne ici

ou en vous rendant sur la page Facebook de l'association Rohutu Noanoa

 

 

 

 

Cérémonie du "tahei ia Tataa" (déploiement d'une immense couronne végétale autour du site sacré) il y a quelques années (Photo Marie-Hélène VILLIERME - droits réservés).

Une nouvelle cérémonie sera prochainement organisée , tenez vous au courant...

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

3e appel à projet DIREN

August 29, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives