top of page
Jungle

NOTRE ACTUALITE

  • Photo du rédacteurTe Ora Naho

Séminaire Rāhui et création de la fédération rāhui Te Marae Mo'a

Dernière mise à jour : 26 janv.

En partenariat avec le Comité Rāhui de Teva I Uta et Pew Bertarelli Polynésie française, la FAPE - Te Ora Naho a organisé le lundi 23 octobre 2023 le "Séminaire Rāhui" qui s’est déroulé au Motu ‘Ovini de Papeari. À travers cette rencontre, la FAPE - Te Ora Naho a accompli une de ses missions qui est de "fédérer et d'accompagner les acteurs de la protection de l'environnement".


Cet évènement a rassemblé plus de 80 acteurs des zones récifo-lagonaires gérées et protégées : des représentants des comités de gestion des Rāhui et des zones de pêche réglementée (ZPR), des pêcheurs, des élus, des agents des services publics en charge de la ressource ainsi que des scientifiques.


Le fil conducteur de cet évènement a été annoncé par la restitution des résultats du premier état des lieux des Rāhui et ZPR de l'île de Tahiti, réalisé par la FAPE - Te Ora Naho. Cette étude a mis en lumière les enjeux majeurs du respect des réglementations et du manque de moyens mis en œuvre pour la surveillance des zones. Des représentants des entités publiques, telles que la Direction des ressources marines (DRM), le DOCLAESP (gendarmerie), la Commission de l'Assemblée et une consultante environnement, ont été conviés pour rappeler le rôle respectif de leur service administratif, notamment en termes d'intervention lors d'une infraction.


Au cours de la journée, les participants ont pu échanger avec les intervenants sur leurs expériences et identifier ensemble des solutions concrètes, pour renforcer les capacités des gestionnaires et atténuer le problème de la surveillance des ZPR/Rāhui. Des solutions d'alternatives économiques, dédiées aux pêcheurs ont été présentées, telles que la revalorisation des algues envahissantes, le développement de fermes pilotes d’aquaculture de bénitier ou de concombre de mer (rori) gérées par des pêcheurs ou encore la reconversion des pêcheurs en guides lagonaires.


Lors de l'atelier territorial sur les ZPR organisé au mois de mai 2022, par la DRM, dans le cadre du programme PROTEGE, les participants ont émis la volonté de créer un réseau des ZPR/Rāhui de Polynésie française. La FAPE - Te Ora Naho, a donc participé pendant plusieurs mois à la redynamisation du réseau et à l'accompagnement des comités. Ainsi, ce séminaire a également marqué un point d'honneur avec la création de cette première fédération des comités et associations de gestion des ZPR/Rāhui de Polynésie française.


La journée s’est terminée par une cérémonie du kava et une union entre les lei de 'auti, pour célébrer la nouvelle fédération - Te Marae Mo’a, qui sera présidée par Monsieur Clément VERGNHES.

En clôture de cérémonie, le programme Héritage des océans de Pew Bertarelli a annoncé une promesse de subvention de 5 millions de Fcfp pour soutenir le lancement de la fédération Te Marae Mo’a.


« C’est un axe fort de la FAPE, de mettre en place des espaces de protection gérés par les populations du site en cohérence avec les connaissances ancestrales, empiriques et scientifiques. Ces projets doivent s’inscrire dans une vision commune du respect de l’autre incluant obligatoirement toutes les parties prenantes, en respectant les usages de chacun et permettant un développement économique durable », a déclaré Winiki Sage, président de la FAPE - Te Ora Naho.



Les membres de la nouvelle fédération Te Marae Mo'a :

  • Président : Clément VERGNHES

  • Vice-président 1 : Eric PEDUPEBE

  • Vice-présidente 2 : Betty TEHEI

  • Vice-président 3 : Frédéric FRITCH

  • Secrétaire : Émile VERNIER

  • Secrétaire adjoint : Frédo VILLIERME

  • Trésorier : Émile OTCENASEK

  • Trésorier adjoint : Teva ROCHETTE


 

Les médias :


68 vues0 commentaire

Comments


bottom of page