Recommandations de la FAPE – Te Ora Naho pour le zonage de la grande aire marine gérée de Polynésie

Mis à jour : avr. 22


Février 2021


Le plan de gestion de l’aire marine gérée (AMG) a pour objectif principal le développement de l’économie bleue et la protection forte de l’environnement marin. Différentes mesures réglementaires sont programmées dans le plan de gestion de l’AMG pour y parvenir, dans les 3 années à venir.


Un rapport a été réalisé par la FAPE Te Ora Naho présentant les données disponibles sur l’état des ressources pélagiques et la situation de la pêche hauturière et côtière polynésienne, les recommandations locales, nationales et internationales en matière en matière de création d’aires marines protégées, et les recommandations de la FAPE Te Ora Naho pour le zonage de l’AMG.


La société civile polynésienne s’est largement positionnée ces dernières années pour une plus forte protection de la ZEE. Actuellement, 0,1% de la ZEE de Polynésie française est protégée, dont 0,03% fortement.


La FAPE Te Ora Naho recommande pour l’AMG de Polynésie française la protection de 30% de la surface de la ZEE, dont 10% en protection forte, et le renforcement de la protection de l’ensemble de la ZEE par des mesures de gestion consolidées. Cette position reprend les objectifs de la France et ses outre-mer pour 2022, et de l’Union Européenne, appliqués à la Polynésie française. Une option possible de zonage pour parvenir à ces 30% est proposée par la FAPE, sur la base de travaux de consultations antérieurs et selon les propositions des élus et des associations polynésiennes.


Ce zonage de compromis permettrait de couvrir 30% de la ZEE en zones protégées dont 10% en protection forte, d’assurer la préservation et l’accès aux ressources pour les polynésiens, tout en renforçant les mesures de gestion sur les 70% restants de la ZEE pour garantir le développement durable de la pêche hauturière locale (la pêche hauturière n’exploite que 40% de la ZEE à ce jour). La Polynésie Française pourrait ainsi contribuer significativement aux objectifs européens et nationaux, et obtenir une reconnaissance internationale accrue pour l’AMG, conformément aux vœux du Président de la Polynésie française.


Recommandations de la FAPE – Te Ora Naho pour le zonage de la ZEE et le renforcement de la protection dans l’AMG :

  • 20 miles autour des îles de la Société réservé à la pêche artisanale côtière (57 200 km2 ; propositions des armateurs)

  • 50 miles autour des îles Marquises réservé à la pêche artisanale côtière (121 000 km2) + zone de protection forte au large dans la zone de reproduction du thon obèse (310 000 km2; projet Te Tai Nui a Hau proposé par la CODIM)

  • 50 miles autour des îles Australes réservé à la pêche artisanale côtière (167 700 km2) + zone de protection forte de 50 à 200 miles autour de Rapa et Morotiri (446 400 km2; compromis entre 20 miles + 1 million km2 proposé initialement dans le projet Rahui Nui no Tuhaa Pae, demande de Rapa de créer une zone de protection de 200 miles autour de Rapa et Morotiri).

  • 5 miles autour des Tuamotu Gambier (55 300 km2 ; propositions des armateurs pour conserver la zone de pêche principale des palangriers aux Tuamotu)

  • Superficie correspondante de 1 125 400 km2, soit environ 23% de la ZEE.

Ce zonage pourrait être défini dans un 1er temps, puis complété par les mesures réglementaires inscrites dans le plan de gestion de l’AMG, notamment la protection des monts sous-marins prévue d’ici 2022, en vue de couvrir un total de 30% de la ZEE en zones protégées dont 10% en protection forte.



Rapport complet disponible sur : https://70c730ee-a9f2-47a9-844f-1718375f7364.filesusr.com/ugd/b01e05_703f95f2d2744d85bfbccf5ea7c29a1a.pdf


Synthèse disponible sur : https://70c730ee-a9f2-47a9-844f-1718375f7364.filesusr.com/ugd/b01e05_791488e084d340ffbd911cb48afb164c.pdf




152 vues0 commentaire