top of page
Jungle

NOTRE ACTUALITE

  • Photo du rédacteurTe Ora Naho

Les "ateliers pratiques de l'écologie" de la FAPE

Dernière mise à jour : 22 mai 2023

Une succession d'ateliers afin de comprendre les différentes urgences écologiques et les solutions applicables



Du 07 novembre 2022 au 06 janvier 2023, la Fédération des associations environnementales – Te Ora Naho a accompagné des jeunes, âgés entre 14 et 19 ans, suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) dans le cadre de leur réinsertion sociale, à une succession d'ateliers baptisés "les ateliers pratiques de l'écologie". Ceux-ci ont été organisés et mis en place avec des associations membres de la FAPE et d'autres intervenants investis dans la protection de l'environnement.

Ce sont une quinzaine d' ateliers et sorties pédagogiques de terrain qui se sont succédés dans le but d' orienter des groupes de jeunes (8 participants au total) vers de nouveaux centres d'intérêt et peut être de susciter chez chacun d'entre eux des possibilités d'actions ou d'activités citoyennes, associatives voire professionnelles et économiques dans leur vie actuelle et future.

Ces sessions seront reconduites jusqu'au mois de mai pour en faire bénéficier d'autres groupes.


Ces ateliers sont une façon innovante de couvrir l'éventail des urgences écologiques, en faisant intervenir les acteurs de terrain (dont certaines de nos associations) du Climat à la Biodiversité en passant par les pollutions, celles par les déchets notamment et par le plastique en particulier, sous un angle positif, celui des solutions que sont :

  • la décarbonation (électricité, transports, alimentation, production locale...)

  • la dépollution et l'économie circulaire

  • la préservation et la restauration de la Nature (biodiversité terrestre et marine et ressources naturelles)

  • la conception de la Nature dans la culture polynésienne


Les ateliers classés selon les différentes thématiques :

  • Présentation

Une présentation par la FAPE - Te Ora Naho des thématiques et du parcours a été faite au fare de l'association Hotuarea Nui .



  • Les ateliers du Climat

L'Espace Info Energie a proposé deux ateliers différents sur deux matinées. Le premier atelier proposé était un “Escape game” sur la maîtrise de l'énergie et les éco-gestes. Le deuxième, un “Jeu de l'énergie en plateau” sur la définition de l'énergie, le réchauffement climatique, l'efficacité énergétique et le contexte énergétique polynésien.




Avec Line RANDON, les jeunes ont participé à un atelier collaboratif de compréhension du réchauffement planétaire et du dérèglement climatique "La fresque du climat".



Le Fare Umara de l’association Te Motu a proposé une immersion en agro-écologie: visite du faapu, exposé des principes, plantation et cuisine de plats à base de produits locaux.



  • Les Ateliers du zéro déchet / Economie circulaire

Visite à Fenua Ma au centre de tri de Motu Uta. Les jeunes ont assisté à une dynamique présentation de Francis expliquant le traitement des déchets et la manière de les réduire. S’en est ensuivi la visite du site. Le but étant de sensibiliser le plus possible à la réduction de nos déchets.



Atelier de recyclage de bois de palette avec l’association Nana Sac Plastique. Le but était de montrer que le recyclage de bois de palette en petit mobilier est une excellente façon de donner une seconde vie et a permis aux jeunes de créer eux-mêmes leurs propres meubles.



  • Les Ateliers de la Biodiversité

Association Tamari’i Pointe des Pêcheurs, une association dont le but est la protection du corail. L’atelier a consisté à découvrir un récif corallien (biologie et écologie - menaces et alternatives/ adoption d'un corail/ faire sa propre bouture de corail hors lagon).Il s'est poursuivi avec le jeu Rahui/Tapu.



Atelier sur l’écosystème marin et la chaîne alimentaire proposé par l’association Pae Pae no te Ora avec visite guidée du lagon.



Les jeunes ont eu l'opportunité de se rendre sur l’île de Moorea avec l’association Oceania, une association de protection des cétacés. L’atelier consistait à identifier le rôle des baleines dans l’océan et l’intérêt de les protéger (identification par une base de données photos, observations de la peau, des fanons , un échantillon de krill, les ossements...).

Ensuite, les jeunes ont eu l’occasion d’écouter dans l’eau les différents chants de baleine à l’aide d’un hydrophone. Puis la sortie s'est achevé avec un jeu de quizz vu sur l’ensemble de l’atelier.



Visite de la pépinière, avec la FAPE sur le site expérimental de végétalisation du littoral à l’ILM de Paea. Ils ont participé à l’identification visuelle de diverses espèces végétales indigènes, aux explications sur le processus scientifique appliqué du choix des espèces aux plantations en passant par la germination et au reboisement sur site (plantation). Le but de ce projet est de recréer un écosystème côtier avec des espèces indigènes ( de forêt primaire) ou natives pour lutter contre l'érosion littorale, dans le cadre de l'adaptation au changement climatique en particulier.



  • Les Atelier du lien nature et culture polynésienne

Visite écoculturelle guidée par Sunny WALKER dans la vallée de Hamuta. Le but était de montrer la symbiose entre l'homme et la nature dans la tradition ancestrale polynésienne.


Enfin ces ateliers se sont conclus par la réalisation par les jeunes d’une fresque à la Maison de la Culture - Te Fare Tauhiti Nui, à l'entrée du petit théâtre. Guidés par l’artiste Heiarii METUA dit RIVAL, ce sont quatre jeunes qui avaient suivi le parcours écologique, qui ont choisi le thème de cette fresque "Te Pi'i o te tairoto" (l'appel/ le cri du lagon) et qui l'ont réalisé de A à Z avec assiduité pendant six jours.

L' inauguration de la fresque a été faite dans la matinée du lundi 16 janvier 2023 à la Maison de la Culture.



Les ateliers écologiques pratiques pour les jeunes de la PJJ ont été une excellente manière de les sensibiliser aux questions environnementales et de leur montrer qu'il y avait des possibilités de s'engager dans ce domaine. Ces ateliers leur ont également permis d'améliorer leurs compétences manuelles et artistiques, occasion de réaliser de quoi ils étaient capables et de reprendre confiance en eux.


Ces ateliers ont pu être financés grâce au soutien des partenaires suivants :

- l’Office français de la biodiversité

- le Fond de Développement de la Vie Associative, géré localement par la Mission d'Appui Technique Jeunesse et Sports du Haut Commissariat de la République en Polynésie française

- la Mission aux affaires culturelles service du Ministère de la Culture déconcentré au Haut Commissariat de la République en Polynésie française

et grâce au concours de La Maison de la Culture Te Fare Tauhiti Nui


MAURUURU A TOUS !




57 vues0 commentaire

Comments


bottom of page