top of page
Jungle

NOTRE ACTUALITE

  • Photo du rédacteurTe Ora Naho

La FAPE soutient des solutions innovantes pour protéger nos lagons et promouvoir le rahui

Dernière mise à jour : 22 août 2023

Les 10 nouveaux lauréats de la 6ème édition de l’appel à projets Rahui
du programme Héritage des océans de Pew Bertarelli et de la FAPE - Te Ora Naho

Le programme Héritage des océans de Pew Bertarelli et la FAPE Te Ora Naho ont lancé cette année la 6ème édition de l’AAP rahui. Cette initiative a déjà permis de financer 50 projets de préservation marine et de promotion de la culture du rahui, à hauteur de 500 000 F chacun, contribuant à la création d’un réseau d’acteurs du rahui en Polynésie française.


Le rahui a connu un renouveau depuis plusieurs années avec la création de nombreux rahui dans différentes îles et communes de Polynésie française. Mais les moyens disponibles pour la gestion des rahui après leur création font parfois défaut. Cet Appel à projets a notamment pour objectif d’apporter un soutien technique et financier aux gestionnaires et acteurs du rahui pour la mise en œuvre et la valorisation de ces rahui. Et on se rend compte que les idées de la communauté locale ne manquent pas.


Pour cette 6ème édition, une trentaine de candidatures ont à nouveau été proposées, démontrant l'engouement continu de la communauté locale pour cet Appel à projet Rahui et pour la protection des ressources marines en Polynésie française. Les 10 nouveaux lauréats sélectionnés ont encore fait preuve de créativité pour développer des solutions innovantes pour la gestion des rahui, promouvoir la culture et l’éducation et proposer des filières alternatives à la peche dans le domaine de l’économie bleue.


La mise en place de rahui présente des bénéfices pour la biodiversité marine et pour la pêche aux abords des zones protégées. Mais la restriction de l’accès aux ressources marines peut représenter des contraintes pour les pêcheurs qui en vivent. Les acteurs du rahui ont donc imaginé des solutions alternatives à la pêche, en proposant de nouveaux métiers et filières en lien avec l’économie bleue et les rahui mis en place.

Dans la Zone de Pêche Réglementée (ZPR) de Nuuroa à Punaauia, l’association Tamari’i no te Moana qui œuvre déjà pour renforcer la surveillance de la zone, va mener un projet de fabrication d’une unité mobile de transformation et de valorisation d’algues ; jusqu’à 10 tonnes par an d’algues envahissante turbinaria ornata, qui contribue à la mortalité des coraux et déséquilibre la faune et flore benthique, seront ramassées dans la ZPR de Nuuroa par l’association, pour être transformées et valorisées dans l’unité.

A Raiatea, la mise en place d’un rahui à Puohine a impacté les activités de collecte d’huitres dans la zone par les habitants. Djema Ariitai, membre du comité de gestion du rahui de Puohine, va donc bénéficier d’une aide pour développer un projet d’ostréiculture, avec l’installation de parcs à huitre aux abords de la zone rahui.

A Tubuai, un rahui a été mis en place avec la création de 3 ZPR sur environ 30% de la superficie du lagon. Afin de compenser les zones fermées à la pêche et de soutenir l’activité des pêcheurs locaux, l’entreprise Tahiti Marine Aquaculture propose de créer une ferme pilote d’aquaculture de chaire de bénitier à Tubuai en formant des pêcheurs locaux à ces nouveaux métiers de l’économie bleue.

A Teva I Uta, Tahiti Marine Products a établi un partenariat avec le comité de gestion du rahui pour disposer des enclos d’élevage de rori dans le lagon de Mataiea et former les pêcheurs et membres du comité de gestion au suivi et relâche de rori juvéniles au sein du rahui.


La mise en place de rahui n’est efficace que si les mesures de protection marine établies sont bien respectées. Un soutien sera apporté aux comités de gestion des rahui de Tautira et de Teahupoo, pour renforcer la surveillance et le balisage des zones protégées.


Nous protégeons d’abord ce que nous connaissons et ce que nous aimons, la connaissance de notre environnement et de notre culture et l’implication de la communauté locale dans les actions de préservation marine est donc primordiale.

La Fédération Tahei ‘auti ia Moorea propose d’organiser des rassemblements culturels pour transmettre au plus grand nombre les pratiques ancestrales de pêche et de rahui et d’observation du ciel astronomique polynésien, et pour informer et sensibiliser à la protection du lagon et du littoral de Moorea.

L’association Tama no te Tairoto bénéficiera d’une nouvelle aide pour développer une application mobile de science participative et d’observation de la ponte du corail, en vue d’améliorer sa protection.

L’association Tamari’i Pointe des Pecheurs qui accueille chaque année un millier d’enfants dans la ZPR de Nuuroa pour les sensibiliser à la protection du lagon, renouvellera ses outils pédagogiques sur le corail, les algues et le rahui.

Un soutien sera apporté pour faire vivre l’Aire Marine Educative du collège de Paopao avec l’association

Toa Hine Spearfishing.

Enfin, l’association culturelle Puna reo Pihaeina va créer une oeuvre théâtrale en reo tahiti sur les Aires Marines Protégées (AMP) écrite et interprétée par des jeunes encadrés par une artiste professionnelle du spectacle vivant, pour inciter la population au respect de l’AMP de Pihaena et transmettre la mémoire culturelle se rapportant à ce lieu.


Ces initiatives locales et cet appel à projets Rāhui contribuent aux objectifs de protéger 30% des océans d’ici 2030, dont un tiers en protection forte, conformément aux recommandations de la FAPE – Te Ora Naho et aux engagements internationaux pris dans le cadre de l’ONU en 2022. Pour plus d’infos, voir le projet Préservation marine de la FAPE - Te Ora Naho.

Les 10 lauréats de l’Appel à projet Rahui 2023 du Programme Héritage des océans de Pew Bertarelli et de la FAPE – Te Ora Naho :


- Association Puna Rahui Teahupoo, Tahiti : Acquisition d’outils pour améliorer la surveillance, la signalisation et l’information autour du rahui de Teahupoo


- Association Tautira Reef, Tahiti : Amélioration de la surveillance du Rahui de Tautira et actions de sensibilisation avec l’Aire Marine Educative de Tautira


- Association Tamarii no te moana, Punaauia : Fabrication d’une unité de valorisation d’algues pour lutter contre l’algue envahissante, la turbinaria ornata, dans la ZPR de Nu’uroa, Puna’auia


- Djema Ariitai, Puohine, Raiatea : Mise en place d’un parc ostréicole aux abords du rahui de Puohine, Raiatea


- Tahiti Marine Aquaculture, Tubuai : Projet pilote de ferme partenaire d’aquaculture de bénitiers avec le comité de gestion du rahui de Tubuai


- Association Tama no te Tairoto : développement d’une application mobile de sciences participatives sur l’observation des pontes de corail


- Association Puna reo Piha’eina : E miti patere, formation d’une troupe de jeunes acteurs locaux, création d’une pièce théâtrale sur le respect des AMP et la transmission culturelle du rahui


- Association Tamari’i Pointe des Pêcheurs : Création de supports pédagogiques sur le corail, les algues et le rahui pour les actions de sensibilisation de l’association dans la ZPR de Nu’uroa


- Fédération Tahei ‘auti ia Moorea : Matarii, un moment de transmission des pratiques ancestrales de Rahui basées sur l’observation du ciel nocturne. Organisation de rassemblements pour transmettre et informer sur la culture traditionnelle et la protection du lagon de Moorea


- Aire Marine Educative du collège de Paopao, Moorea : Activités pédagogiques pour faire vivre l’Aire Marine Educative de Paopao, en partenariat avec l’association Toa Hine Spearfishing




106 vues0 commentaire

Comments


bottom of page