top of page
Jungle

NOTRE ACTUALITE

  • Photo du rédacteurTe Ora Naho

Etat des lieux des rāhui et des ZPR sur l'île de Tahiti

La pêche lagonaire joue un rôle central dans l'économie et la culture polynésienne. Les écosystèmes récifo-lagonaires de l'île de Tahiti, qui concentre 70% de la population polynésienne, sont soumis à de multiples pressions anthropiques telles que la surpêche, la pollution ou le changement climatique.


Depuis plus d'une décennie, les communautés locales observent une diminution des ressources lagonaires et la dégradation des récifs coralliens. En s'inspirant du concept traditionnel du rāhui, plusieurs communes ont mis en place des Zones de Pêche Réglementées (ZPR) dans le but de mieux gérer et protéger leurs ressources marines.


Cette étude recense les 13 zones actuellement réglementées ou/et protégées et les 3 projets de créations de nouvelles zones qui sont en cours sur l'île de Tahiti.


Cet état des lieux a été réalisé par la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement de Polynésie française (FAPE) - Te Ora Naho, avec le soutien financier du Programme Héritage de s océans de Pew Bertarelli. La FAPE recommande la création d'un rāhui dans chaque commune de Polynésie française et de protéger 30% de l'océan et des lagons dont 1/3 en protection forte, conformément au nouveau cadre mondial de la biodiversité adopté par l'ONU en 2022.


Etat des lieux Rahui et ZPR de Tahiti
.pdf
Download PDF • 7.85MB



122 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page