Sit-in pour le climat après le rapport du GIEC


Samedi 13 octobre - La FAPE ainsi que d'autres associations oeuvrant pour la protection de l'environnement ont été invitées par Laiza Pautehea (militante écologiste locale) et son équipe sur la place Tarahoi afin de marquer le soutien de la Polynésie française au mouvement de la marche pour le climat qui se déroulait sur toute la France.

Rappelons que ces marches ont été initiées suite à la sonnette d'alarme du dernier rapport du GIEC: Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evo lution du Climat (IPCC en anglais). Voir : www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml

La manifestation à Tahiti

Le choix d'un sit-in /exposition a été fait plutôt qu'une marche, en raison du temps très court de mobilisation.

Ce fut une occasion pour le public d'être curieux et de venir à la rencontre des diverses associations qui avaient un stand et de pouvoir adhérer, soutenir, signer des pétitions ou juste échanger des opinions.

Le nombre de participants côté associations était faible en raison d'une programmation tardive. Plus de participants côté public en revanche...

L'objectif de base était d'agir collectivement pour alerter sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) dont la principale conséquence, qui est la hausse des températures sur notre planète, n'est plus à démontrer... et de partager la triste vérité que notre fenua est aussi concerné par les désastres d'un réchauffement climatique .

Comment le réchauffement climatique impactera le fenua ?

Outre l'élévation du niveau de la mer par endroit, l'accès aux ressources en eau et en nourriture des habitants des régions insulaires et subtropicales sera fortement compromis.

On peut trouver un bon résumé des impacts prévisibles sur le site Meteo France de Polynésie française.

Quelques extraits ci-dessous: