Une grande dame tahitienne de l'écologie s'en est allée

« De toutes vos forces, protégez notre Terre prête à nous offrir de quoi nous nourrir, nous soigner, nous abriter. Protégez-là aussi du mercantilisme, cause de la raréfaction de tous ces présents de dame Nature. » Hommage à Madame Louise CARLSON Ses nombreux amis et sa grande famille l’ont couverte de fleurs de son pays, en ce jeudi 31 août 2017, au cimetière de Papeete. Les fleurs étaient sa passion, l’environnement son engagement. Femme active, sa vie a été jalonnée de multiples initiatives pour la « juste cause », initiatives professionnelles (dans l’éducation en particulier), associatives ou politiques. C’est avant tout sa détermination d’écologiste que nous voulons saluer ici. Louise CA

Recommandations de la Fédération Te Ora Naho sur le projet de grande Aire Marine Gérée en Polynésie

Recommandations de la Fédération des Associations de Protection de l’Environnement (FAPE) – Te Ora Naho sur le projet de grande Aire Marine Gérée en Polynésie française Forum du cluster maritime « Espaces maritimes : développement et préservation » - 19/20 octobre 2017 Le gouvernement de Polynésie française a annoncé en 2016 la création future d’une grande Aire Marine Gérée (AMG), baptisée Tai Nui Atea, sur toute la ZEE de Polynésie française, soit sur environ 5 millions de km². Ce projet ambitieux est d’une importance majeure pour la préservation des ressources marines en Polynésie française et le développement d’une économie bleue durable. Nous, associations environnementales et culturelle

Les grandes aires marines protégées sont bénéfiques aux poissons pélagiques

Conférence "Enjeux et défis de la protection des océans en Polynésie française" - samedi 7 octobre 2017* Intervenante Kristina BOERDER Université de Dalhousie, Halifax, Canada De plus en plus d’études scientifiques démontrent les bénéfices des grandes aires marines protégées (AMP) pour les poissons pélagiques migrateurs comme les thons, les espadons et les requins. Les poissons pélagiques migrent souvent des centaines voire des milliers de kilomètres depuis les zones de reproduction et de nurserie vers les zones d’alimentation, et passent donc une grande partie de leur vie en dehors des AMP désignées. Toutefois, la protection de ces zones clés ainsi que les zones où les poissons juvéniles se

Les Aires Marines Protégées sont une réponse naturelle à l’expansion des zones de pêche

par Daniel PAULY Sea Around Us, Institute for the Ocean and Fisheries,University of British Columbia Les AMP existaient naturellement Les Aires Marines Protégées (AMP), en particulier les réserves marines intégrales, le modèle le plus efficace, sont souvent critiquées par les "lobbying" de la pêche industrielle (commerciale et récréative) comme une leçon artificielle données aux pêcheurs, par des intellectuels écologistes radicaux. Cela serait vrai si les AMP étaient une invention récente. Cependant, les AMP, qu'elles soient explicites, sous la forme de réglementations officielles ("il n'y aura pas de pêche dans ce lieu"), ou implicites, dans les zones où il n’était pas possible de pêcher (à

L’évolution de la pêche dans le monde : quel futur et quelles améliorations possibles ?

Conférence "Enjeux et défis de la protection des océans en Polynésie française" - samedi 7 octobre 2017* Intervenant Daniel PAULY Sea Around Us, Institute for the Ocean and Fisheries, University of British Columbia Expansion de la pêche industrielle au fil du temps Auparavant, les océans, et notamment l’océan Pacifique, étaient protégés par leur immensité, leur profondeur et les dangers de la navigation. Avec la révolution industrielle à la fin du 19ème siècle, l’utilisation des énergies fossiles et le développement de nouvelles technologies ont permis une expansion incessante de la pêche industrielle à grande échelle et sur l’ensemble des océans. Cela a eu pour effet d’entraîner une réducti

Une flotte de thoniers menace les eaux préservées des Marquises - Le Monde - 27 septembre 2017

Le premier bateau de pêche polynésien est prêt à quitter Tahiti pour cinq jours de mer : cap sur les îles Marquises, à 1 500 kilomètres de là. Il devait appareiller mardi 26 septembre. Repeint en bleu, ce navire d’occasion n’est pas particulièrement imposant, mais il doit être suivi par des dizaines d’autres, de quoi constituer, à terme, dans l’archipel, une puissante flottille de pêche d’une centaine d’unités spécialisées dans la pêche au thon et à l’espadon. Ainsi, dans trois ou quatre ans, l’archipel des Marquises devra s’être converti aux débarques de la pêche industrielle. Jusqu’à présent, il ne connaissait que celles, modestes, de ses pirogues traditionnelles qui comptent dans la sécur

Conférence publique : les enjeux et les défis de la protection des océans en Polynésie française

Nous avons le plaisir de vous inviter à une CONFERENCE PUBLIQUE le samedi 7 octobre de 8H30 à 12h00 au petit théâtre de la maison de la culture à Papeete, intitulée : « Enjeux et défis de la protection des océans en Polynésie française ? ». Cette conférence viendra clôturer le séminaire scientifique international qui aura lieu à Papeete la semaine prochaine et vise à ouvrir ce séminaire au grand public. Dans une première partie, la conférence fera intervenir des scientifiques de renommée internationale présents à Tahiti pour ce séminaire pour présenter leur travaux. Et dans une deuxième partie, nous donnerons la parole à des acteurs locaux de la protection de l’océan, pour offrir des pistes

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Rejoignez nous sur les réseaux sociaux!
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Youtube
La fédération Te Ora Naho
est membre de
Contactez-nous !

 

​Téléphone : 

FAPE : (689) 89 21 39 79

(attention au décalage horaire, merci !) 

Email : teoranaho.fape@gmail.com


Adresse postale : BP 21289 -

98 713 Papeete - Tahiti

 

© 2019 par Te Ora Naho créé avec Wix.com

Crédits photos GIE Tahiti Tourisme, Tahiti Héritage,  

SOP Manu, Te mana o te moana, Jean-Luc Depierre