Plaidoyer pour MAKATEA

La fédération des associations de protection de l'environnement de Polynésie française "Te Ora Naho" réaffirme son opposition au projet d'exploitation industrielle du phosphate résiduel envisagé à Makatea, cet atoll soulevé, dont la géologie est unique en Polynésie et qui mériterait un classement au patrimoine mondial. Nous contestons surtout le choix d'un mode de développement inadapté à l'île et à sa taille, obsolète , qui a eu cours au siècle dernier et qui contredit un à un les critères de développement durable. Le projet consiste en une "méga-excavation", progressive sur 25 ans, du haut plateau calcaire constituant l'île, sur une profondeur de 7 mètres et sur une superficie de 6 km2 (da

Hei Mata'ara : c'est parti !

Ce ne sont pas moins de 15 éco-sentinelles originaires des îles Australes qui sont venus en formation à Tahiti pendant la semaine du 17 au 23 juillet. Ce sont les premiers membres du réseau dit "Hei mata ara" d'éco-sentinelles de Polynésie que la FAPE vient de mettre en place. Une formation complète et dynamique Le programme dense et varié sur le développement durable a alterné théorie et visites de terrain: -Enjeux du changement climatique -Environnement terrestre - réglementation,biodiversité terre,permaculture -Environnement marin (déplacement à Moorea) - réglementation,biodiversité mer,aires marines protégées -Le développement durable au quotidien (déchets, énergie, eau...) -La dimensio

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Rejoignez nous sur les réseaux sociaux!
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Youtube
La fédération Te Ora Naho
est membre de
Contactez-nous !

 

​Téléphone : 

FAPE : (689) 89 21 39 79

(attention au décalage horaire, merci !) 

Email : teoranaho.fape@gmail.com


Adresse postale : BP 21289 -

98 713 Papeete - Tahiti

 

© 2019 par Te Ora Naho créé avec Wix.com

Crédits photos GIE Tahiti Tourisme, Tahiti Héritage,  

SOP Manu, Te mana o te moana, Jean-Luc Depierre